Ce vendredi 16 avril, Hervé Juvin a présenté ses têtes de listes pour trois des cinq départements des Pays de la Loire : la Vendée, la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire. Les têtes de listes pour la Sarthe et la Mayenne seront annoncées la semaine prochaine.

C’est au cœur d’un lieu symbolique, une zone classée Natura 2000 dans le marais vendéens, qu’Hervé Juvin a annoncé les trois premiers noms qui porteront les couleurs du Rassemblement National pour les élections régionales :

Loire-Atlantique : Hervé Juvin

Hervé Juvin, député Rassemblement National au Parlement européen, a choisi tout naturellement de se présenter en Loire-Atlantique, le département berceau de sa famille, pour conduire sa liste vers la victoire les 20 et 27 juin prochains. « J’ai la chance d’être entouré d’une équipe d’engament qui mouille la chemise, de convictions de longues dates et de passion pour leur territoire ».

Maine-et-Loire : Gabriel de Chabot

Gabriel de Chabot, 39 ans, père de famille, a habité 7 ans à Laval, 9 ans en Vendée, 2 an à Nantes, et 5 ans à Angers où il réside aujourd’hui. Henri est ingénieur spécialisé dans les travaux de la construction, il a travaillé 6 ans pour le groupe Bouygues en France et à l’international. Gérant d’entreprise de sous-traitance industrielle depuis dix ans, Gabriel a rejoint le RN en 2014.

Vendée : Jean-Patrick Fillet

Jean-Patrick Fillet, a 65 ans. Cet ancien expat, qui a travaillé plus de 20 ans dans le domaine des jeux vidéo aux États-Unis, est Délégué Départemental de la Vendée depuis 2016. Conseiller municipal de Saint Hilaire de Riez, Jean-Patrick Fillet est un élu de terrain dynamique qui a rejoint le RN en 2013 et siège la CNI. Collaborateur du Groupe RN à la Région depuis 2015, il est parfaitement au fait des défis qui attendent les Pays de la Loire pour les 6 prochaines années.

À cette occasion, Hervé Juvin a commenté l’actualité des élections départementales et régionales

Les élections départementales et régionales qui auront tenu les 20 et 27 juin revêtent une importance particulière. Nous mesurons la fragilité de ce qui nous apparaissait comme acquis : la possibilité d’aller voter, de choisir ceux qui nous représentent et se battent pour nos intérêts.

La démocratie ne se confine pas ! Personne n’est dupe, le gouvernement a cherché jusqu’au bout et à travers les moyens les plus fallacieux à éviter de se confronter aux urnes et de se voir sanctionner pour sa gestion catastrophique de l’épidémie ! C’est pourquoi nous appelons les citoyens des Pays de la Loire à voter ! Le premier ennemi de la démocratie, c’est l’abstention. Tous ceux qui souffrent d’une politique injuste, qui voient reculer les libertés publiques, doivent voter pour décider de leur avenir et de l’avenir des Pays de la Loire !

C’est sans précédent :  la maintenue des élections a été annoncée seulement 13 jours avant le dépôt des listes départementales, avec toutes les conséquences logistiques que vous imaginez.

Habitants des Pays de la Loire, concitoyens, il est temps de réaliser la chance qui nous est donnée à travers le droit de vote. Il est temps de retrouver une de vos libertés fondamentales et d’aller faire entendre votre voix pour les Pays de la Loire les 20 et 27 juin prochains.