Mes 21 propositions pour les Pays de la Loire
Hervé Juvin emploi jeune

Nous choisissons l’entreprise, pas l’assistance ! La Région apportera 20 000 euros de fonds propres à l’entreprise qui offre une première embauche à un jeune, ou à l’entreprise qu’il crée. 

 

 

 

 

La Région organisera un referendum d’initiative locale sur les sujets de la compétence des collectivités territoriales, à la demande de 10 % des électeurs au moins.

 

 

Pour chaque euro investi par une municipalité ou une intercommunalité dans un système de surveillance, dans une police municipale (équipement, armement, formation) ou dans l’amélioration des logements des policiers ou des gendarmes, la Région investira un euro supplémentaire.
Hervé Juvin apprentissage

L’apprentissage, encadré et géré par les entreprises qui recrutent, enrichira les jeunes par l’expérience de la pratique de leur métier dans d’autres pays européen, sur le modèle de ce qui se fait pour étudiants à l’Université. 

Les travaux d’isolation thermique imposés aux propriétaires ont des résultats inégaux et non garantis sur la consommation effective d’énergie. La Région proposera aux prestataires des engagements de résultat, avec une police d’assurance spécifique.

La Région appuiera les démarches des associations de défense de l’environnement et de protection du patrimoine, notamment dans leurs recours contre les implantations d’éoliennes. Elle fera réaliser un bilan écologique global du recours aux énergies renouvelables et aux méthaniseurs.

Assurer le droit à la mobilité pour tous. La réouverture de lignes secondaires, la réduction des temps de transport Intercités, l’exactitude et le remboursement des billets en cas d’annulation ou de grand retard, doivent porter la satisfaction du client au niveau des exigences de la mobilité en région

Pour aider nos aînés à rester en activité, autonomes, le plus longtemps possible, soutenir les initiatives facilitant le maintien à domicile des personnes âgées: travaux d’amélioration des logements, aides aux mutuelles et coopératives locales de service aux personnes âgées, aide au maintien en entreprise des volontaires.

Créer un tutorat d’artisans et d’enseignants venant en appui des collégiens, des lycéens et des étudiants en voie de décrochage, financé par la Région.       
                            

Pour que le français demeure notre langue à tous, aucun des documents publiés par la Région, par les associations et organismes divers financés par la Région, ne pourra utiliser l’écriture dite « inclusive ».

Chaque euro du budget régional doit être un euro pour les habitants de la région: tout budget engagé par la Région fera l’objet d’un retour d’expérience et d’une évaluation des impacts constatés, pour une information impartiale permettant de piloter les engagements de la Région

Pour la liberté de circulation de tous les citoyens de la région, contre l’exclusion des agglomérations des automobiles anciennes prévue avant 2024 et qui toucherait 46 % du parc automobile actuel !

La région attribuera un Pass Mobilité aux habitants des zones rurales dépourvues de transport en commun, qui leur assurera l’accès aux agglomérations avec leur véhicule actuel.

La Région financera le remplacement de leur véhicule ancien par un véhicule Crit’Air 1 ou 2 à tous les personnels médicaux et de la sécurité publique.

La région garantira en capital l’épargne gérée par un Livret Entreprise Région ( LEER), la moitié des dividendes et plus-values éventuels étant acquis à l’épargne sur livret, avec un taux plancher garanti de 1,50 % d’intérêt annuel.

Les fonds collectés viendront notamment apporter des fonds propres de 1 à 20 millions d’euros aux PME régionales, faciliter les relocalisations et encourager le patriotisme économique de nos concitoyens.

La Région attribuera une bourse à partir de la troisième année d’étude des futurs médecins (frais d’études, logement, revenu minimum) s’engageant à s’installer huit ans au moins dans la région.

  

La Région créera le Centre européen de la mer, qui œuvrera pour la maîtrise et la valorisation du domaine maritime européen, mutualisant le contrôle et l’exploitation du domaine maritime français, second au monde grâce aux territoires d’outre-mer.

Pour renforcer le guichet unique mis en place par la Région, un service assurera pour le compte des PME, des exploitants agricoles, des artisans et des commerçants, les déclarations d’impact environnemental qui leur seront imposées au titre de la taxonomie européenne.

La Région fera calculer un indicateur de la manière dont les entreprises actives sur nos territoires exercent leur responsabilité : paiement des impôts et taxes, emploi local et formation, engagement dans la vie locale, etc. Cet indicateur de Responsabilité Nationale et Territoriale des Entreprises (RNTE) pourra être utilisé pour moduler les impôts et taxes perçus par la Région.

Ouverture d’une ou deux maisons d’arrêt de moyenne capacité en accord avec l’administration pénitentiaire, la Région fiancera une ou deux maisons d’arrêt supplémentaires, de 500 à 600 places destinées à l’exécution des courtes peines.     

 

Pour préserver le patrimoine naturel et culturel et cette diversité des traditions, cet enracinement des Ligériens qui font l’attrait de vacances actives et d’un tourisme durable : la Région encouragera le spectacle vivant en territoire rural, source d’emplois culturels et d’animation sociale
    

Pour que les jeunes agriculteurs en reprise d’exploitation s’engagent pour la biodiversité, leur apporter un soutien financier sous réserve d’engagements de maintien des haies, des zones humides et de la biodiversité

Pour une école du goût et de la santé, l’éducation des enfants au goût, à l’appréciation d’une nourriture saine, de saison, locale, peu ou pas transformée, est un enjeu de santé publique essentiel. L’enseignement du goût à l’école sera financé par la Région et complété par la priorité à l’achat de produits locaux.

Share This